Flash non disponible

 Page Internet Adobe

Zurich-aéroport

Depuis toujours, l’aéroport de Zurich témoigne d’un engagement responsable dans le domaine des transports publics. Ainsi, dans un souci d’accessibilité à large échelle, l’aéroport fut l’un des premiers au monde à être raccordé au réseau ferroviaire national en 1980. Ce développement se poursuit encore aujourd’hui de manière systématique et se reflète dans les deux secteurs d’activité stratégiques sur lesquels se concentre la société exploitant l’aéroport: d’une part, la plaque tournante des transports aérien, ferroviaire et par bus et, d’autre part, le centre de rencontre avec sa vaste palette de services, de restaurants et de commerces.

Les derniers investissements consentis pour le développement de ce carrefour des transports qu’est l’aéroport de Zurich concernent la construction, en 2004, de la plus grande gare routière couverte de Suisse ainsi que l’achèvement, fin 2008, de la deuxième étape du Glattalbahn, avec un arrêt aménagé à proximité immédiate de la gare routière. Les deux projets s‘inscrivent dans une perspective de développement durable et à long terme. De plus, ils permettent d‘améliorer les correspondances entre les différents modes de transport, ce qui renforce encore l‘attrait d‘un transfert vers les modes de transport écologiques.

A l’heure actuelle, 60% des passagers s’apprêtant à prendre l’avion rejoignent l’aéroport par les transports publics, soit l’un des pourcentages les plus élevés au monde. Parmi toutes les personnes qui se rendent à l’aéroport, elles sont 42% à plébisciter les TP, un résultat remarquable. L’évolution positive ne se reflète pas uniquement dans les excellents chiffres. Depuis 2005 en effet, l’aéroport de Zurich a remporté de nombreuses distinctions récompensant l’esthétisme de son architecture, sa fonctionnalité et le confort offert aux passagers.

Aujourd’hui, l’aéroport de Zurich se veut bien plus qu’une plaque tournante des transports permettant de relier avec fiabilité et efficacité les zones résidentielles aux grands pôles de développement. Travailler, faire du shopping, manger, dormir, faire du sport ou encore se détendre sont autant d’activités qui complètent désormais la large offre de cette «ville». Le projet lancé en mars 2009 et baptisé «The Circle at Zurich Airport» prévoit la construction d’un nouveau centre de services sur une surface de 37 000 mètres carrés.