Bus sur appel

La desserte de régions rurales par des bus de ligne est confrontée à de nombreux problèmes: le nombre d’habitants dans les localités diffuses est réduit, ce qui rend difficile le choix d’une ligne de desserte. Des détours coûteux sont nécessaires pour desservir peu d’habitants. La plupart des passagers doivent en outre effectuer un long trajet à pied pour se rendre à l’arrêt le plus proche. En-dehors des heures de pointe, la demande est faible et l’offre est par conséquent peu intéressante.

Les systèmes de bus sur appel constituent donc l’alternative optimale au trafic de ligne dans les régions faiblement peuplées (moins de 100 habitants au km²). La chaîne de transports publics se trouve ainsi étendue du point de vue des horaires et de la couverture géographique. Le PubliCar, nom donné au bus sur appel de CarPostal, fonctionne à la demande. Il ne se limite pas aux régions rurales et représente aussi un concept de transport efficace dans les petites villes.

Les bus sur appel peuvent également constituer une étape préalable à la mise en place de lignes régulières. En quelques années, CarPostal a ainsi pu remplacer les bus sur appel par exemple à Sursee, Frauenfeld ou Moutier par des bus de ligne car le seuil minimum de demande avait finalement été atteint.

Pour le commanditaire, le système de bus sur appel présente les avantages suivants:

  • les régions encore non desservies sont reliées aux transports publics,
  • les régions rurales bénéficient d’une véritable desserte de base
  • les régions rurales continuent de bien fonctionner,
  • l’espace habitable devient plus attrayant,
  • le rapport coût-avantages en regard du trafic de ligne augmente, tout en offrant la même qualité de desserte,
  • la consommation d’énergie est inférieure à celle du trafic de ligne,
  • il n’y a pas de course à vide.

CarPostal a introduit le premier PubliCar en 1995 et dispose de la plus grande expérience dans ce domaine en Suisse. Aujourd’hui, CarPostal exploite au total 20 systèmes de bus sur appel en Suisse romande, dans le Valais ainsi que dans les Grisons et dans le pays d’Appenzell.