Un petit paradis de montagne

Un petit paradis de montagne

Si Lenzerheide n’était encore qu’un pâturage au XIXe siècle, elle compte aujourd’hui parmi les destinations de vacances les plus innovantes de Suisse.

Un écureuil gratte le sol enneigé de la forêt tandis qu’un fondeur s’entraîne silencieusement sur le lac Heidsee gelé. La plupart des touristes dorment encore lorsque le car postal arrive à sept heures précises, malgré la neige, à l’arrêt «Canols Rothornbahn». Seul un homme en descend.

Otto Battaglia travaille depuis 14 ans aux remontées mécaniques de Lenzerheide et effectue chaque jour le trajet menant de Coire (585 mètres d’altitude) au Parpaner Rothorn (2865 m) en seulement 45 minutes. Merci le progrès! A titre de comparaison, lors du voyage inaugural réalisé le 1er mai 1921, le car postal a mis 1h28 pour monter jusqu’à Lenzerheide. En outre, pour se rendre jusqu’au sommet, il suffit de prendre le téléphérique, alors qu’il fallait auparavant une corde et des chaussures adéquates.

«Personne n’a un plus beau panorama que moi», affirme-t-il tandis que le téléphérique monte au Rothorn, au-dessus des pistes de l’Alp Scharmoin. En effet, hormis les choucas, personne ne peut se targuer d’avoir une aussi belle vue  ur les montagnes grandioses entourant Lenzerheide. Lorsqu’il prend sa pause, ce Grison commence par chercher des bouquetins à l’aide de ses jumelles avant de manger son sandwich à base de viande des Grisons.

Jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle, Lenzerheide n’était qu’un mayen servant à faire paître le bétail. Ce n’est que plus tard que les paysans ont commencé à habiter la haute vallée toute l’année. Le premier hôtel a ouvert ses portes en 1882 et la localité de Lenzerheide a vu le jour. Les pâturages se sont rapidement transformés en station touristique. Ce n’est pas un hasard si c’est entre Coire et Lenzerheide que CarPostal a inauguré, en 1925, sa première ligne hivernale desservie par un car alpin Saurer à chenilles particulièrement innovant. L’innovation était déjà de mise, et c’est encore le cas aujourd’hui. Inutile de chercher un manteau de fourrure ou une limousine: Lenzerheide est une station familiale à l’offre particulièrement variée. 155 km de pistes de ski alpin et 55 km de pistes de ski de  ond vous permettront de profiter à fond de l’hiver, tandis que vos ados apprécieront surtout le snowpark de l’Alp Stätz. Vous pourrez également vous accorder un petit plaisir à deux au hammam de l’hôtel Schweizerhof, pendant que vos enfants s’amuseront à construire des igloos avec Globi.

Si la région innove, les meilleures traditions restent: la célèbre viande des Grisons de la vallée de Churwalden, par exemple. Jörg Brügger sèche et vend à Parpan une viande séchée selon la tradition héritée de son arrière-grand-père: aucun effort n’est nécessaire, on ouvre et on ferme simplement les fenêtres. Les touristes apprécieront les délices proposés en en-cas par le restaurant de l’hôtel Spescha de Lenzerheide ou, comme Otto Battaglia, les sandwichs.

Bon plan

Dégustez des spécialités grisonnes et dormez dans le charmant hôtel Spescha ( www.hotel-spescha.ch, 081 385 14 24).

Prenez le car postal de Lenzerheide à St.Moritz. Vous emprunterez le col du Julier et pourrez admirer le paysage hivernal des Grisons. Plaisir garanti!

Sur présentation de votre abonnement demi-tarif ou de votre AG, vous mangez à moitié prix dans les self-services des remontées mécaniques de Lenzerheide.

Forfaits de ski combinés